Projets soutenus

DK'Pulse - APA mobile

Un nouveau service de sport santé itinérant.

Création en juin 2019 d'un poste de chargé d'accueil de salle de sport itinérante.

Parrainage du projet

Projet parrainé par Laurent Mahieu,

Directeur de TRANSDEV.

Le projet

Convaincu des bienfaits de l'activité physique pour lutter contre le cancer, le Docteur Wagner, oncologue à l'Institut Andrée Dutreix, s'est aperçu qu'une grande majorité de ses patients n'avaient pas accès à des séances d'activités physiques adaptées (APA) du fait de problèmes de mobilité. Il s'est tourné vers DK'Pulse, association développant l'APA sur le territoire depuis 2014, afin de proposer un service de sport santé itinérant : APA Mobile, si tu ne vas pas au sport, le sport vient à toi.

Un bus de ville réformé sera équipé pour accueillir sur prescription médicale des personnes souffrant de pathologies ou des personnes éloignées du sport, et leur proposer un service de rééducation sportive au plus proche de leur domicile. Le bus sera également utilisé comme outil de prévention de la sédentarité et de promotion de l'activité physique. Avec l'appui de la Fondation du Dunkerquois Solidaire, Dk'Pulse recrute un chargé d'accueil de salle de sport itinérante qui accueillera les bénéficiaires dans les communes, participera à leur confort durant les séances et assurera la promotion du service auprès des prescripteurs. Le bus sera en service en début d'année prochaine.

 

 

20 rue Vatel, 59180 Cappelle-la-Grande

dkpulse.nord@yahoo.fr

Site internet de Dk'Pulse : www.dkpulse.fr

Page Facebook : Dk Pulse

 

DÉCOUVREZ LE PROJET EN VIDÉO

 

 

Sandra Pit, directrice de l'association DK Pulse à Cappelle-la-Grande

 

« Notre association s'adresse à des personnes qui souffrent de maladies chroniques ou ayant un problème de santé momentané. Chez DK Pulse, elles peuvent pratiquer une activité physique indispensable à leur guérison ou à leur bien-être, sous le contrôle d'un professionnel diplômé et avec un certificat médical. Nous accueillons environ 250 personnes par semaine. Le docteur Jean-Philippe Wagner, médecin-oncologue et directeur de la recherche et de l'innovation à l'institut Andrée Dutreix à Dunkerque, nous envoie régulièrement les patients qu'il suit en cancérologie parce qu'il est persuadé que la pratique du sport, alors que l'on est en chimiothérapie, contribue pour beaucoup à la guérison et permet aux malades de garder une vie sociale, ou d'oublier, pour un temps, la maladie. C'est lui qui nous a soumis l'idée d'aménager un bus dans lequel les personnes pourraient pratiquer une activité physique, toujours sous le contrôle d'un professionnel diplômé. L'objectif est de toucher une population qui ne peut pas ou ne veut pas se déplacer. Nous avons eu la chance de pouvoir récupérer un bus réformé du réseau DK'Bus que nous avons aménagé, notamment grâce à l'enveloppe que nous avons reçue de la CUD en tant que lauréat de l'appel à projet ESS. Mais, pour finaliser le projet, nous avions également besoin d'embaucher une personne pour conduire le bus et accueillir les patients. C'est pourquoi, nous nous sommes tournés vers la Fondation du Dunkerquois Solidaire. Nous souhaitions recruter une personne qui accepte de passer le permis poids-lourd, qui aime le contact, qui soit autonome et, si possible, qui soit sensibilisée à la pratique du sport. Cette perle rare, nous l'avons trouvée en la personne de Charlotte. Elle a pratiqué la gymnastique et a été entraîneuse à Dunkerque Gymnastique. Elle est motivée, autonome et est ravie d'avoir pu passer son permis poids-lourd. Elle travaille avec nous depuis quelques semaines et son intégration se passe au mieux. Nous avons déjà un projet afin de pérenniser son emploi au bout des trois ans : la former pour qu'elle obtienne un master APAS afin qu'elle puisse devenir coach sportif professionnel en sport adapté, et donc, accompagner les personnes pendant leur séance d'activité physique, en plus de son travail de conductrice de l'Apa Mobile. ».

 

Charlotte Lopez, chargée d'accueil de l'APA Mobile chez DK Pulse

« Enfant et adolescente, j'ai pratiqué la gymnastique, puis je suis devenue entraîneuse à Dunkerque Gymnastique. Après avoir eu mes enfants, j'ai souhaité changer de voie professionnelle pour pouvoir être plus souvent à la maison. J'ai donc suivi une formation de secrétaire-comptable mais j'ai eu du mal à trouver un travail. Cela faisait 18 mois que j'étais au chômage quand mon conseiller chez Entreprendre Ensemble m'a parlé du poste proposé par DK Pulse. Je pensais que ce poste n'était pas pour moi car je n'avais pas le permis poids-lourd. C'est très détendue et sans pression que je me suis rendue à l'entretien. Et tout de suite, ça a bien fonctionné avec Sandra qui a beaucoup apprécié mon passé de sportive, qui, c'est vrai, est un atout pour ce poste. Le deuxième entretien en présence du directeur de DK'Bus, qui parraine le projet, s'est aussi bien passé, j'ai donc su peu de temps après que j'étais retenue pour ce poste. Quel soulagement cela a été ! Je savais qu'en septembre je serai en fin de droits et cela me turlupinait beaucoup. Je me demandais comment j'allais faire avec mes enfants. Je suis désormais beaucoup plus sereine. J'aime beaucoup mon travail. L'équipe est très sympathique. J'ai adoré passer mon permis poids-lourd. J'ai vu cela comme un défi. Je suis vraiment déterminée à réussir dans ce nouveau travail et à profiter des trois ans devant moi pour me former afin de pouvoir devenir coach sportif professionnel en sport adapté pour que mon emploi chez DK Pulse soit pérennisé ».

Docteur Jean-Philippe Wagner, médecin-oncologue à Dunkerque

 

« Depuis très longtemps, j'envoie mes patients pratiquer une activité physique chez DK Pulse. Je suis convaincu que pratiquer une activité physique régulière diminue de beaucoup les risques de développer un cancer ou toute autre maladie. Le sport, c'est un anti-inflammatoire naturel. Or, on sait que c'est l'inflammation du corps qui entraîne les maladies. Je suis persuadé aussi que, lorsque la maladie est malheureusement là, les traitements curatifs comme la chimiothérapie ou les rayons quand il s'agit de cancers, ne sont pas suffisants. Il faut aider le corps à combattre la maladie et dans ce cas, son meilleur allié, c'est le sport. C'est pourquoi, il m'est venu l'idée de ce bus itinérant, l'APA Mobile, qui irait à la rencontre de celles et ceux qui ont besoin de faire de l'exercice physique mais qui ne peuvent ou ne veulent pas se déplacer. C'est une première en France et je suis fier qu'elle ait pu se concrétiser à Dunkerque ».